Divers

L'exemption relative aux camions de ferme de Highway Bill attend l'approbation de la maison

L'exemption relative aux camions de ferme de Highway Bill attend l'approbation de la maison


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.



Gracieuseté de Thomas Northcut / Photodisc / Thinkstock
Si une modification au Highway Bill est adoptée, les camions agricoles seront exemptés des restrictions imposées aux conducteurs de camions titulaires d'un permis commercial.

Le Sénat américain a récemment adopté un amendement à l'article 1813, le projet de loi sur les transports ou la route, qui exempterait les camions de ferme des restrictions imposées aux conducteurs de camions titulaires d'un permis commercial. L'amendement, présenté par le sénateur Jeff Merkley (D-Ore.), A été soutenu par un certain nombre d'organisations agricoles, notamment l'American Farm Bureau Federation, le National Farmers Union et la National Cattleman’s Beef Association, et attend l'approbation de la Chambre.

Selon le président de l'AFBF, Bob Stallman, certains États exemptent actuellement les véhicules agricoles de la réglementation fédérale, tandis que d'autres ne le font pas, ce qui présente des complications pour les agriculteurs qui doivent traverser les frontières pour transporter leurs produits localement. L'amendement permettrait à tous les États d'exempter les camions agricoles des réglementations fédérales, telles que l'enregistrement des heures de service et la réalisation d'inspections des véhicules, sans que le financement des transports de l'État ne soit annulé.

«Les lois et réglementations en matière de transport ne devraient pas imposer aux agriculteurs des obstacles réglementaires supplémentaires simplement parce qu'ils sont plus proches d'un transformateur dans un autre État que d'un transformateur dans leur propre État», déclare le président de la NFU, Roger Johnson. «Les agriculteurs qui transportent leurs produits hors de l’État devraient être exemptés de certains fardeaux réglementaires, tout comme les autres agriculteurs qui ne vivent pas à proximité des frontières de l’État.»

Kent Bacus, directeur associé des affaires législatives de la NCBA, fait écho aux sentiments de Johnson.

«Transporter du bétail au marché deux fois par an n'est guère la même chose que transporter des marchandises à travers le pays sur une base quotidienne», dit Bacus. «Soumettre les agriculteurs familiaux et les éleveurs à des exigences coûteuses est un fardeau inutile que nous ne pouvons pas nous permettre.»

Une prolongation de 90 jours du projet de loi actuel a été approuvée jusqu'au 30 juin 2012, tandis que la Chambre termine les révisions du projet de loi.


Voir la vidéo: La ferme de Gy avant pendant après (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Goltizil

    J'ai supprimé cette phrase

  2. Constantin

    Il est hors de question.

  3. Ranier

    Bravo, quels mots ..., une excellente idée

  4. Huy

    Absolument avec vous, il est d'accord. Quelque chose y est et c'est une bonne idée. C'est prêt pour te soutenir.

  5. Doujas

    Bravo, votre opinion est utile



Écrire un message